LA CHARPENTE

LE TRAITEMENT DES BOIS

Le sondage

Il consiste à sonder de place en place, au moyen d'outil approprié, toutes les pièces de bois afin de déterminer les parties vermoulues et contaminées.


Le décapage

Cette opération a pour but d'éliminer le bois vermoulu en surface, de mettre à nu le bois encore sain, et ainsi de déterminer les éléments à consolider ou à remplacer. L'absence de décapage gênerait considérablement la pénétration des produits qui seraient ainsi partiellement absorbés par les parties vermoulues (buvard), donc un traitement inefficace.


Le brossage et le dépoussiérage

Ils consistent à éliminer la vermoulure dans les galeries creusées
par les larves et la mise à nu du bois sain.


Traitement en profondeur par injection d'un produit liquide
- Pour les bois résineux :
- forage de puits d’injection de 9.5 mm tous les 33 cm en quinconce et au 2/3 de l’épaisseur des bois équarris dont le demi-périmètre est supérieur ou égal à 200 mm et la section supérieure ou égale à 70 mm
- forage de puits d’injection des pannes et chevrons en contact avec les maçonneries
- forage de puits d’injection au niveau des encastrements ; orientés (de haut en bas) vers les maçonneries au plus près de celles-ci.
- pour toutes sections supérieures l’injection s’effectuera sur 2 ou 3 faces (vois des dimensions).
- Pour les bois feuillus :
- forage de puits d’injection tous les 33 cm et au 2/3 de l’épaisseur dans toutes les parties aubieuses d’une épaisseur supérieure à 30 mm
- forage de puits d’injection dans tous les bois en contact avec les maçonneries

- forage de puits d’injection au niveau des encastrements.

- pour toutes sections supérieures l’injection s’effectuera sur 2 ou 3 faces (voir des dimensions).

Nota : dans le cas d’un traitement préventif, seuls les ancrages et bois en contact avec les maçonneries sont injectés et le reste pulvérisé.

Traitement en pulvérisation au moyen d'un produit gelbiocide
- Pour les bois résineux et feuillus Préventif ou Curatif :
- le gel Biocide a la faculté de pénétration à l’intérieur du bois sec pouvant atteindre plus de 4 cm, et tuer les larves xylophages, avant qu’elles ne puissent sortir et se reproduire
- en zone termitée, procéder à des injections dans les encastrements avec les murs avec un biocide liquide par l’intermédiaire d’injecteur de 9.5 mm (présenter une coupe de bois sec (dont ci-joint l’échantillon) pour démontrer l’efficacité de la pénétration du Gel Biocide) 


Mise en place : D'injecteurs spéciaux de 9.5 mm tous les 33 cm en quinconce munis d'un clapet anti-refoulement en polypropylène, c'est à dire qu'il resterait définitivement dans les bois.


Injection

 Effectuée de façon soutenue sur chaque injecteur jusqu'à suintement apparent du produit ; Il en résulte une imprégnation abondante jusqu'au cœur du bois, le produit filant de chaque injecteur, ceux - ci restant en place après chaque injection facilitant les ré injections futures après la période de garantie de 10 ans.


Double micro pulvérisation

Générale et abondante sur les surfaces de toute la charpente.
Cette opération permet d’empêcher toutes nouvelles pontes qui s’effectuent en général dans les micros fissures du bois.

Trempage
Injection pistolet
Pulverisation